Jean François DIORD travaille et expose régulièrement depuis 1976; il participe à de nombreuses expositions en Belgique et à l’étranger, et réalise des œuvres monumentales intégrées à l’espace public.

Parallèlement à ces réalisations de bois et d’acier, qui tiennent à la fois de la charpente et du jeu mathématique, il poursuit son «work in progress» au travers de ses expériences avec les matériaux les plus divers; une quête de sens inlassable, passant de la plus modeste des matières à la plus sophistiquée, alliant les pratiques traditionnelles à la technologie la plus pointue.

Professeur de technologie de la sculpture à l’Académie Royale des Beaux-Arts de
Bruxelles – École Supérieure des Arts (ARBA-ESA), depuis 1984. Professeur de sculpture (promotion sociale) à l’École des Arts d’Anderlecht de 1983 à 1995. Professeur de méthodologie spéciale des arts plastiques (agrégation) à l’Institut Roger Guibert, de 1985 à 1995. Professeur titulaire du cous de sculpture supérieur de sculpture à Art²Mons de 1995 à 2005. Professeur titulaire du cours supérieur de sculpture à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles – École Supérieure des Arts (ArBA-EsA) de 2005 à 2020. Il a également été directeur artistique jusqu’en 2017 de l’Atelier « Structure » au TAMAT, Centre du textile contemporain de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Tournai.

OEuvres dans les collections publiques : Ministère de la Communauté Française, Commission Communautaire Française / Région de Bruxelles-Capitale, Province de Hainaut, Centre Culturel d’Antoing, Société Egimo, Ville d’Ottignies-Louvain-La-Neuve, Commune d’Etterbeek, Commune de Florenville, Fondation Prométhéa, Espace Partenaires, Maison Georges Lemaître (Université Catholique de Louvain) et Ville de Charleroi, Commune de Waterloo, Séprais (Jura Suisse), Ville de Como (Italie).
Collections particulières en Belgique et à l’étranger (France, Suisse, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, Japon, Brésil, USA).

 
 
 

Contact :   [email protected]

 

DEMARCHE PERSONNELLE

    J’interviens dans l’espace, en relation avec l’environnement, action reprise sous l’intitulé « SCULPTURE ».

    Mes choix d’échelle me conduisent à une expression monumentale qui se concrétise dans de grandes structures s’intégrant dans le lieu investigué : ces réalisations tentent de catalyser , symboliser et matérialiser visuellement des liens entre des individus , un lieu et un contexte culturel ; au travers de mon travail , je cherche à tisser une multitude de connections , pas toujours accessibles au premier abord, mais où chacun peut largement trouver matière à lire dans les différentes strates qu’il découvre : ludique, onirique, plastique, mathématique, technologique, symbolique, philosophique, analytique

    Et cette combinaison, spécifique à chaque lieu, a la volonté de former un tout cohérent ; c’est un discours global personnel et original, exprimé dans une langue qui est propre à chaque créateur avec sa syntaxe, son vocabulaire, ses classiques et ses néologismes…

« Babel III » modélisation 3D

À propos de ce site

Crédits photographiques

Olivia Droeshaut : https //dyod.be/ « La Machine » (Enghien), « Babel »(Gembloux), « Tour » et « Escalier »(Schaerbeek)

Jacky Lecouturier : https://www.jackylecouturier.be/ « L’Arche » , transport (Parc Tenreuken)

Jean François Diord : la plupart des autres documents. Quelques éléments restent cependant à attribuer; n’hésitez pas à signaler toute omission.

Reproduction interdite des documents sous quelque forme que ce soit sans l’autorisation de l’artiste.